La double personnalité de Zimmerman

le
0
PORTRAIT - Connu pour des comportements violents, le meurtrier de Trayvon Martin est décrit par ses proches comme une personne bienveillante.

De notre correspondante à New York

George Zimmerman rêvait de devenir policier, il risque de finir sa vie derrière les barreaux pour le meurtre de l'adolescent de 17 ans, Trayvon Martin. Son histoire serait presque banale dans un pays où violence et armes à feu sont intimement liées. Mais en six semaines, il est devenu le tueur le plus célèbre des États-Unis. D'abord protégé par des policiers laxistes et ignoré par les médias, il est devenu l'objet d'un lynchage médiatique sans précédent, exploité par des leaders politiques sans scrupule, et menacé de mort. Ironiquement, il pourrait finir par bénéficier d'un non-lieu si la tâche de trouver un jury populaire suffisamment impartial s'avère insurmontable. Si un procès a lieu, il a en sa faveur des lois particulièrement permissives en Floride en matière de port d'arme et d'autodéfense. Il compte plaider non coupable du meurtre du jeune noir.

George Zimmerman est-il un tueur raciste, convaincu qu'un Noir en capuc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant