La double face du "Sun", conservateur en Angleterre, indépendantiste en Écosse

le
0
La ligne éditoriale du quotidien The Sun varie du tout au tout entre Angleterre et Écosse.
La ligne éditoriale du quotidien The Sun varie du tout au tout entre Angleterre et Écosse.

À une semaine des élections législatives britanniques du 7 mai, on croyait avoir tout vu. Mais personne ne pouvait imaginer que l'édition écossaise du Sun, premier quotidien du pays, puisse inviter ses lecteurs à voter en faveur des indépendantistes écossais du Scottish National Party (SNP), très à gauche. C'est pourtant le cas ! Nicola Sturgeon, princesse Leia écossaise Que lit-on en ce 30 avril dans ce quotidien populiste dévoué aux idées réactionnaires de son propriétaire, Rupert Murdoch ? Si, en Angleterre, le tabloïd du magnat australien naturalisé américain soutient sans surprise le parti conservateur du Premier ministre, David Cameron, au nord du mur d'Hadrien, il favorise la chef du gouvernement régional et leader du SNP, Nicola Sturgeon. Dans un photomontage impressionnant, le tabloïd la montre déguisée en princesse Leia de Star Wars, sabre laser à la main. Elle est décrite comme "un phénomène qui (les) inspire... un nouvel espoir pour l'Écosse". "Nous sommes un quotidien écossais, produit en Écosse par une équipe rédactionnelle basée en Écosse qui se bat pour défendre l'intérêt de nos lecteurs", a justifié l'un des responsables du Scottish Sun, Stig Abell, à propos de choix surprenants du fleuron de la presse à scandale d'outre-Manche, d'ordinaire ouvertement effronté et xénophobe. Toujours être du côté des gagnants "Cette décision montre combien Rupert Murdoch, un grand...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant