La distribution soulagée par l'écotaxe suspendue

le
0
Dégageant des marges très faibles, le secteur rappelle que toute hausse des coût risque d'être répercutée sur les prix en rayon, et donc supportée par le consommateur.

La grande distribution savoure son sursis, alors que le secteur s'inquiétait de la tournure des débats sur l'application de l'écotaxe. Régulièrement accusée de contribuer aux difficultés de l'agroalimentaire en faisant pression sur les prix, le secteur commençait à être désigné pour prendre en charge une partie de l'écotaxe. Le socialiste Pierrick Massiot, président de la région Bretagne, proposait la semaine dernière au micro d'Europe 1 de «reporter sur la distribution ce que le ministère des transports lui-même reconnaît être une augmentation sur le produit fini de l'ordre de 0,1 à 0,4 %». Option qui n'était pas exclue par le ministre de l'Economie Pierre Moscovici, pour qui «toutes les pistes doivent être explorées».

Incertitude

«La décision du premier ministre ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant