La distribution de biogaz désormais autorisée en France

le
1
L'injection de biogaz dans le réseau de GrDF, la filiale de distribution de GDF, est finalement autorisée, a annoncé mardi le ministère de l'Industrie. L'objectif du gouvernement est d'y substituer, d'ici à 2020, un tiers du volume, soit 270 millions de m3 par an. Les producteurs pourront vendre leur méthane entre 45 et 125 euros par mégawatt-heure (MWh), en fonction de la taille de leur installation, leur type d'unité de production et la nature des déchets valorisés. Cette énergie est obtenue grâce à la méthanisation, qui permet de produire du gaz naturel à partir de déchets domestiques, agricoles ou industriels. En 2010, la France comptait 481 sites de production de biogaz, dont 180 de méthanisation (chiffres de l'Ademe). Parmi eux, 90% travaillaient avec le secteur industriel et les stations d'épurations urbaines. Les ordures ménagères ne représentaient que 3% du retraitement.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4899445 le mercredi 19 oct 2011 à 14:54

    question importante est ce que c'est cher par rapport au gaz traditionnel .autrement dit combien les clients vont devoir supporter en plus?