La dissidence cubaine perd Oswaldo Paya

le
0
Ce militant catholique, figure de l'opposition à Fidel Castro, avait obtenu le prix Sakharov.

Figure emblématique de la dissidence cubaine, le militant catholique Oswaldo Paya, 60 ans, est décédé dans un accident de voiture dimanche après-midi, près de Bayamo, dans l'est de l'île de Cuba. Fidèles à leurs habitudes, les médias officiels cubains n'ont pas mentionné le statut de dissident d'Oswaldo Paya. Le quotidien Granma, organe du Parti communiste cubain, a poussé la légèreté jusqu'à titrer: «Deux personnes meurent dans un lamentable accident de la route dans la province de Granma.»

Un collègue militant du dissident a également été tué et deux personnes blessées. Oswaldo Paya est l'un des leaders historiques de l'opposition aux frères Castro. Fondateur du Mouvement chrétien de libération en 1988, cet ingénieur électricien a toujours appelé ses compatriotes à la réconciliation. Porté par la foi, il a souhaité des changements en excluant toute forme de violence. Paya a été en 1998 l'initiateur du projet Varela, du nom d'un prêtre cubain, Fé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant