La directrice de la communication de Toyota démissionne

le , mis à jour à 11:26
0

TOKYO, 1er juillet (Reuters) - Toyota Motor 7203.T a annoncé mercredi que sa directrice de la communication Julie Hamp avait démissionné à la suite de son arrestation le mois dernier par la police qui la soupçonne d'avoir introduit illégalement un puissant antalgique au Japon. Cette citoyenne américaine, première femme à occuper un poste dirigeant chez le constructeur automobile japonais, a informé ce dernier de son intention de démissionner. Toyota dit avoir accepté la démission "au vu des inconvénients et des tracas que les événéments récents ont suscité chez nos actionnaires". Le constructeur n'a pas été plus précis, évoquant l'enquête en cours. Julie Hamp avait été interpellée le 18 juin après que la douane eut découvert des comprimés d'oxycodone dans un colis qui lui avait été adressé des Etats-Unis. Elle avait déclaré à la police qu'elle ne pensait pas avoir importé la moindre substance illicite, avait dit un porte-parole de la police de Tokyo. L'oxycodone est un médicament prescrit uniquement sur ordonnance aux Etats-Unis et au Japon. Une autorisation officielle préalable est nécessaire pour en faire entrer sur le territoire japonais et toute personne souhaitant le faire doit avoir le médicament avec elle. Le président du groupe automobile, Akio Toyoda, avait présenté ses excuses pour cet incident et affirmé que Toyota croyait que Julie Hamp n'avait jamais eu l'intention d'enfreindre la loi. Julie Hamp, qui avait auparavant occupé des postes à responsabilité chez General Motors GM.N et PepsiCo PEP.N , avait été nommée en avril à la direction de la communication de Toyota, dans le cadre de la politique de promotion de la diversité du constructeur automobile japonais, dont le sommet de l'organigramme est occupé par des hommes, pour la plupart japonais. Elle avait rejoint la filiale nord-américaine de Toyota en 2012 et s'était déplacée en juin à Tokyo où elle devait exercer ses responsabilités. "Nous entendons toujours placer les bonnes personnes aux bons endroits, quels que soient leur genre, âge, nationalité et autres caractéristiques", écrit Toyota mercredi dans un communiqué. (Minami Funakoshi et Chris Gallagher, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant