La directrice d'une bibliothèque ukrainienne arrêtée à Moscou

le
0

MOSCOU, 29 octobre (Reuters) - Les locaux d'une bibliothèque de Moscou spécialisée dans la littérature ukrainienne ont fait l'objet d'une perquisition par la police qui a procédé à l'arrestation de sa directrice jeudi, et confisqué des livres considérés comme faisant de la propagande anti-russe. Le Comité d'enquête de la Fédération de Russie a annoncé avoir ouvert une enquête pénale à l'encontre de Natalia Charina, directrice de la Bibliothèque de littérature ukrainienne, située dans le centre de Moscou, pour incitation à la haine raciale et "atteinte à la dignité humaine". Les enquêteurs ont confisqué de la "propagande anti-russe" dont les écrits "extrémistes" de Dmitro Kortchinskiy, un nationaliste ukrainien interdit en Russie, a indiqué le comité. En cas de procès, Natalia Charina, qui est âgée de 58 ans, encourt quatre ans de prison. Le ministère ukrainien de la culture a publié un communiqué de protestation. Selon le personnel de la bibliothèque, des hommes armés et masqués, accompagnés d'enquêteurs, ont interpellé Natalia Charina jeudi vers 08h00 après avoir perquisitionné dans les locaux toute la journée de mercredi. Ils ont emporté environ 200 ouvrages ainsi que des serveurs et le catalogue de la bibliothèque. (Andrew Osborn avec Maria Tsvetkova et Nataly Zinets; et Alexei Kalmikov à Kiev; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant