La directrice d'Amnesty international en Turquie arrêtée

le
0
 (Actualisé à onze arrestations et réaction du commissaire 
européen à l'Elargissement) 
    ISTANBUL, 6 juillet (Reuters) - Idil Eser, directrice 
d'Amnesty International en Turquie, a été arrêtée mercredi en 
compagnie de dix autres personnes, lors d'une réunion de 
formation organisée dans un hôtel de Buyukada, une île située au 
sud d'Istanbul, rapporte la presse turque.  
    Aucun représentant de la police n'a pu être contacté. Outre 
Idil Eser, sept autres militants des droits de l'homme, deux 
formateurs de nationalité allemande et suédoise, et le 
propriétaire de l'hôtel figurent parmi les personnes 
interpellées.  
    Bahri Belen, qui défend les intérêts de certains détenus, a 
dit à Reuters que le parquet avait requis sept jours de garde à 
vue, décision qui doit ensuite être validée par un juge.  
    Le mouvement de défense des droits de l'homme, qui réclame 
sa libération immédiate, s'est dit "profondément troublé et 
indigné".  
    "Il s'agit d'un flagrant abus de pouvoir qui montre la 
précarité de la situation des défenseurs des droits de l'homme 
dans ce pays", a déploré Salil Shetty, secrétaire général 
d'Amnesty, dans un communiqué.  
    Le commissaire européen à l'Elargissement, Johannes Hahn, en 
visite actuellement en Turquie, a abordé le sujet avec des 
diplomates turcs.  
    "Je n'ai pas eu de réponse claire à ce propos. Je vais 
continuer à suivre ce dossier", a-t-il déclaré lors d'une 
conférence de presse à l'aéroport d'Ankara.  
 
 (Daren Butler, Jean-Philippe Lefief et Arthur Connan pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant