La directive MIF pénalisée par le manque de liquidité

le
0
(NEWSManagers.com) -
Selon une étude que vient de publier le cabinet de conseil Aite Group (" European Execution Venues : The Good, the Bad, and the Ugly" ), la directive MIF a probablement réussi à intensifier la concurrence entre lieux d'exécution des transactions, mais plusieurs nouveaux venus n'ont pas survécu en raison du manque de liquidité des marchés d'actions européens. " De nombreux lieux d'exécution ont été créés en 2007, alors que les volumes sur les actions européennes avaient atteint des sommets et que le modèle d'affaires des MTF semblait assuré de sa réussite" , écrit Simmy Grewal, analyste chez Aite et auteur de l'étude. Avec la réduction de la liquidité, de moitié environ par rapport aux pics de 2007, certaines plates-formes ont réalisé qu'elles ne pourraient pas survivre et sont passées dans le giron d'entreprises de marché plus importantes ou ont cessé leur activité.

" Si la liquidité ne revient pas à ses niveaux d'avant 2008, il faut s'attendre à la poursuite de la consolidation des plates-formes multilatérales de négociation" , estime Simmy Grewal.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant