La direction d'un groupe islamiste syrien décimée par un attentat

le
2

BEYROUTH, 9 septembre (Reuters) - Une bombe a explosé mardi pendant une réunion de la direction du groupe rebelle islamiste syrien Ahrar al Cham, tuant au moins 28 participants et blessant grièvement son chef, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdelrahman, l'explosion s'est produite dans la province d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, où une cinquantaine de responsables du mouvement étaient réunis. Hassan Aboud, le chef d'Ahrar al Cham, une des plus puissantes brigades islamistes qui luttent contre le régime de Bachar al Assad, assistait à la réunion. La télévision d'Etat syrienne a annoncé qu'il avait été tué. (Tom Perry; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kalas le mardi 9 sept 2014 à 21:44

    Allah voulait le voir rapidement au paradis qu'il l'a fait péter. Par contre, je ne sais pas comment il va y aller, n'ayant pas vu d'image ou de vidéo (en petit morceau ou complet ?)

  • M7361806 le mardi 9 sept 2014 à 21:24

    Cet islamiste a gagné le paradis