La difficile équation écologique d'Israël

le
0
En matière de biodiversité, Israël doit faire face à ses propres défis. Le plus important est incontestablement la pression démographique importante au regard de la taille du territoire.

Israël n'échappe pas au mouvement. Sur ce tout petit territoire de la Méditerranée, les questions liées à la préservation de la biodiversité gagnent leur place dans les préoccupations gouvernementales. Après six ans de discussion, les autorités ont publié en janvier dernier leur premier plan national en faveur de la biodiversité.

«Cette idée de conservation a toujours été importante en Israël, mais aujourd'hui la société comprend de mieux en mieux son intérêt», explique Tamar Dayan, chercheuse au département de zoologie de l'université de Tel-Aviv, l'une des scientifiques participant au premier colloque franco-israélien sur la biodiversité en Israël. Deux jours d'échange pour une quarantaine de chercheurs des deux pays, organisés par le ministère de l'Environnement israélien et l'université de Tel-Aviv ainsi que par l'ambassade de France, le CNRS (1) et la FRB (Fondation pour la recherche en biodiversité). Les recherches des deux pays ont de nombreuse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant