La DGCCRF met en garde contre plusieurs détecteurs de fumée dangereux

le
0
Un appareil déficient ne remplit pas son rôle de prévention ou d'alerte en cas d'incendie Jim Barber/Shutterstock.com
Un appareil déficient ne remplit pas son rôle de prévention ou d'alerte en cas d'incendie Jim Barber/Shutterstock.com

(AFP) - La Direction générale de la consommation (DGCCRF) a mis en garde mercredi contre plusieurs détecteurs de fumée "non-conformes et dangereux", qui ont depuis fait l'objet de retraits de commercialisation.

Les produits concernés sont en premier lieu un détecteur de marque Fare SHD, référence "Vesta", portant le numéro de lot BC0513093. "Ce lot a fait l'objet de mesures volontaires prises par le professionnel: retrait de la commercialisation et rappel auprès des clients concernés des exemplaires vendus", indique la DGCCRF.

Le deuxième détecteur concerné a également fait l'objet de mesures de rappel de la part de son fabricant. Il s'agit d'un produit de marque Vigilens, référence KD 101LD, numéro de lot 09/2008 KDH090227/A/SB-2606612/SB-2603642.

Enfin, un détecteur de fumée de marque Tresice, référence KT-S01 sur les emballages et JB-S01 sur le produit, a lui fait l'objet le 2 juin d'un arrêté du préfet de l'Ardèche, portant suspension de la commercialisation, et ordonnant le retrait, le rappel et la destruction des produits.

Compte tenu "du danger grave et immédiat" lié à la non-conformité de ces matériels, la DGCCRF recommande aux consommateurs de les rapporter dès que possible en magasin.

En effet, un appareil déficient ne remplit pas son rôle de prévention ou d'alerte en cas d'incendie donne un faux sentiment de sécurité et ne permet pas aux habitants de maîtriser un départ de feu ou de fuir à temps, rappelle-t-elle.

La loi de prévention contre les risques d'incendie adoptée en mars 2010, impose l'installation de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) dans les logements avant le 8 mars 2015 et un nombre important d'appareils vont être mis sur le marché d'ici cette date.

Dans ce cadre, la DGCCRF dit avoir mis en place un plan de contrôle des DAAF mis en vente sur le marché français pour déceler ceux qui sont non-conformes ou dangereux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant