La dévaluation chinoise, un mauvais sujet d'inquiétude

le , mis à jour le
6
Un billet de 100 yuans. (© C. Foulger)
Un billet de 100 yuans. (© C. Foulger)

Comme l’été dernier, la Chine cause la panique sur les marchés mondiaux, d’une part car sa bourse s’effondre (ce qui est, à notre avis, anecdotique) et d’autre part parce que sa monnaie se déprécie face au dollar. Ce deuxième sujet est sérieux. Il ravive le risque d’une guerre des monnaies où la Chine chercherait à exporter sa déflation des prix industriels dans le reste du monde.

Pas plus que cet été, nous ne pensons pas que l’intention première des Chinois est de dévaluer massivement leur devise. La faiblesse du yuan est avant tout le reflet de la force du dollar. Il serait toutefois bienvenu que les autorités clarifient leurs intentions.

En Chine, on n’est pas encore passé à 2016

Depuis le début d’année, le rouge est mis sur les Bourses mondiales, avec des baisses (au moment où nous écrivons) de l’ordre de 3,5% aux États-Unis, 7% en Europe et au Japon. Le contexte géopolitique n’aide pas, entre les tensions au Moyen-Orient, les rodomontades du tyran nord-coréen, et la crise migratoire en Europe. Mais comme l’été dernier, l’épicentre de ces secousses est en Chine, où le début d’année 2016 ne fait que prolonger les tendances de 2015.

La Bourse de Shanghai a perdu environ 12% en quatre jours, avec deux séances de suspension des cours. Première question : la Bourse chinoise nous donne-t-elle une information pertinente sur l’état de l’économie chinoise ? Si oui, le

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marcsim5 le vendredi 8 jan 2016 à 09:14

    "Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre" Lao-Tseu

  • lorant21 le vendredi 8 jan 2016 à 09:09

    "un bon sujet d’inquiétude" plutôt..

  • gacher le vendredi 8 jan 2016 à 09:03

    la manipulation est grossière et boursorama se fait l'echo de toutes les inepties qui sont susceptible de permettre des plus values à ceux qui les ignorent

  • tmennel le vendredi 8 jan 2016 à 08:59

    mauvais sujet d'inquietude sauf pour les banksters, tout est bon pour plumer

  • zemmour- le jeudi 7 jan 2016 à 17:28

    la dévaluation du yuan est un mauvais sujet d’inquiétude, comme le chômage, comme les dettes, comme l'hyper inflation...LOL....tout va très bien madame la Marquise !

  • M3182284 le jeudi 7 jan 2016 à 17:18

    Le pétroie, le dollar, la BCE, le Yuan...Ce qui compte c'est alimenter l'inquiétude...."à long terme on sera tous morts" Keynes. Je crois que je vais prendre du risque, j'ai peur de passer à côté de l'existence.