La deuxième sélection du Médicis : arrivée de Salman Rushdie, côté étranger

le
0
Brian A Jackson/shutterstock.com
Brian A Jackson/shutterstock.com

(AFP) - Le jury Médicis a publié mardi sa deuxième liste de romans sélectionnés pour ses prix français et étranger attribués le 6 novembre, où se remarque l'arrivée de Salman Rushdie et où figurent toujours notamment les romans de Patrick Deville et de Philippe Djian.

Le premier roman d'Aurélien Bellanger, La Théorie de l'information, très remarqué à la rentrée, a disparu de la sélection.

A 63 ans, Philippe Djian a déjà des dizaines d'ouvrages à son actif depuis près de trois décennies, mais l'auteur de 37°2 le matin ne s'était jamais jeté dans l'arène de la compétition. C'est chose faite avec Oh..., dont l'héroïne s'enfonce dans une spirale de mort et de sexe. Djian signe aussi les paroles du nouveau disque de son ami Stephan Eicher, L'Envolée.

Côté étranger, l'autobiographie de Salman Rusdie, cible d'une fatwa, fait son entrée dans la course. L'auteur des Versets Sataniques fait dans ce livre publié le 18 septembre le récit d'une décennie passée à se cacher.

Autre autobiographie, Tigre, tigre, de l'Américaine Margaux Fragoso, témoignage brûlant sur la pédophilie, en cours de publication dans 24 pays, traduit par la romancière Marie Darrieussecq.

Romans français :

- Emmanuelle Pireyre Féerie générale (L'Olivier)

- Patrick Deville Peste et choléra (Seuil)

- Patrick Roegiers Le Bonheur des Belges (Grasset)

- Abdellah Taïa Infidèles (Seuil)

- Leslie Kaplan Millefeuille (P.O.L.)

- Philippe Djian Oh... (Gallimard)

Romans étrangers :

- Juan Gabriel Vasquez Le Bruit des choses qui tombent (Seuil) - Colombie

- Margaux Fragoso Tigre, tigre (Flammarion) - Etats-Unis

- Ferdinand von Schirach Coupables (Gallimard) - Allemagne

- Antonio Lobo Antunes La Nébuleuse de l'insomnie (Bourgois) - Portugal

- Avraham B. Yehoshua Rétrospective (Grasset) - Israël

- Salman Rushdie Joseph Anton (Plon) - Grande-Bretagne

Essais :

- François Bon Autobiographie des objets (Seuil)

- André Tubeuf Dictionnaire amoureux de la musique (Plon)

- David Van Reybrouck Congo (Actes Sud)

- Ivan Alechine Oldies (Galilée)

- Jean Clair Hubris (Gallimard)

- Rachel Polonsky La Lanterne magique de Molotov (Denoël)

Le jury du Médicis, présidé par l'écrivain Dominique Fernandez, se réunira de nouveau le 30 octobre.

En 2011, le prix Médicis avait couronné Mathieu Lindon pour Ce qu'aimer veut dire (P.O.L) et le Médicis étranger avait consacré l'écrivain israélien David Grossman pour Une femme fuyant l'annonce (Seuil).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant