La deuxième carrière de Danic

le
0
La deuxième carrière de Danic
La deuxième carrière de Danic

Grenoble, Troyes, Lorient, Valenciennes et? Lyon. Le parcours de Gaël Danic a des allures de montée en puissance. A 31 ans, le Vannetais a officiellement passé un cap ce jeudi lors de sa présentation à l'OL. Un challenge qu'il a hâte de disputer après cinq années passées dans le Nord de la France. « Je suis très honoré de rejoindre l'Olympique Lyonnais, a-t-il confié devant la presse. C'est une très grosse satisfaction. Ce n'est pas une fin en soi, j'ai des objectifs personnels, le club a aussi des objectifs. Je vais essayer de me fondre dans la masse et de bien m'intégrer au groupe. Je vais bien travailler à l'entraînement et bien écouter les conseils du coach. » Rémi Garde est en tout cas prêt à l'accueillir et s'est réjouit de sa venue, prenant le contre-pied des médias, plutôt sceptiques sur le recrutement de l'OL. « Je suis très content de l'avoir dans l'effectif, a expliqué l'ancien d'Arsenal. Au-delà des statistiques qui sont très intéressantes, ses onze passes décisives et ses nombreux buts en témoignent, je trouve que c'est un joueur très intéressant au niveau de la philosophie de jeu. »

Lyon plutôt que Saint-Etienne

Un joueur qui a toujours fait l'unanimité partout où il est passé. Encore élu joueur de la saison par les supporters nordistes (ndlr : devant Carlos Sanchez et Nicolas Penneteau), le Vannetais a conscience de passer un cap dans sa carrière. Et de rejoindre une formation qui joue chaque saison le haut de tableau. « C'est un nouveau challenge. J'ai l'impression que je vais démarrer un nouveau championnat, assure le joueur de 31 ans. J'ai toujours connu et joué le maintien. J'ai envie de me prouver que je suis capable d'évoluer au niveau au-dessus. Je sais que cela ne sera pas sans travail mais j'ai des certitudes et j'espère bien figurer dans ce groupe. » Une groupe qu'il a failli ne pas rejoindre. Un temps pressenti du côté de l'autre club du Rhône, l'AS Saint-Etienne, le Breton a finalement choisi le challenge lyonnais. « Ce qui a fait la différence, c'est que Lyon s'est rapproché concrètement de Valenciennes et de mon agent, relate l'ancien Valenciennois. J'ai senti un désir supplémentaire de la part de Lyon pour me faire venir et aujourd'hui, c'est ce qui a fait pencher la balance. »

Compenser le départ de Michel Bastos

Pour Bernard Lacombe, son arrivée est parfaite pour compenser le départ de Michel Bastos à Schalke 04. « Dans un registre un peu différent, il me fait penser à Michel Bastos, a expliqué le dirigeant lyonnais. Gaël travaille beaucoup dans son couloir gauche. C'est un joueur d'expérience avec une belle qualité de pied. Il va apporter au groupe. On avait besoin d'un leader d'attaque sur le côté gauche. » Un côté gauche dépourvu depuis le départ du Brésilien au Mercato hivernal. L'intéressé a en tout cas un coup à jouer, surtout si Yoann Gourcuff est amené à quitter les Gones. Avant de briller sur le terrain en tant que joueur de l'OL, Danic a déjà tout mis en ?uvre pour conquérir les plus sceptiques des supporters rhodaniens. « Lyon ? C'est l'image d'un grand club, surtout quand on voit le palmarès et la longévité au haut niveau, affirme-t-il. Cela inspire le respect et c'est vraiment une très, très grande fierté de rejoindre ce club. » Et de jouer pour la première fois la compétition phare en Europe : la Ligue des Champions. Un autre monde pour lui.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant