La dette spéculative européenne reste très demandée

le
0

(NEWSManagers.com) - Malgré une progression spectaculaire des émissions de dette européenne high yield en 2013 et des rendements sur le déclin, l'appétit pour ce type de produit reste bien réel, indique S&P Capital IQ dans une étude publiée le 27 novembre (" High Yield Debt: Rising Demand in a Suppressed Yield Environment" ). " Malgré la croissance continue des émissions, la demande des investisseurs pour la dette high yield ne semble pas avoir atteint la saturation" , indique Claudia Holm, director chez S&P Capital IQ.

Depuis le début de l'année jusqu'au 11 octobre, les émissions de dette européenne high yield ont totalisé 56,2 milliards d'euros, un montant record qui marque un bond de 98% d'une année sur l'autre. Cette forte activité est due pour beaucoup aux besoins de refinancement qui ont représenté 52,7% du total des émissions high yield, précise S&P Capital IQ. Tous les secteurs ont participé à l'activité du secteur high yield, les principaux contributeurs étant les services et le leasing pour 16,1% et l'automobile pour 13,1%.

Toutes choses égales par ailleurs, cette évolution contraste avec celle observée aux Etats-Unis où les émissions de dette high yield ont reculé de 5% depuis le début de l'année par rapport aux niveaux enregistrés l'année précédente à 196,3 milliards de dollars.

" Les investisseurs ne sont pas du tout insensibles aux risques supplémentaires posés par les obligations high yield" , ajoute Claudia Holm, " mais il est possible que les investisseurs aient désormais en tête la possibilité d'une remontée des taux d'intérêt à court et moyen terme et les risques liés à une telle évolution. Même si les obligations high yield semblent généralement beaucoup moins affectées par des modifications de taux d'intérêt que les autres titres de dette, il est clair aussi que les investisseurs recherchent des obligations à duration plus courte" .

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant