La dette publique en France culmine à 1591 milliards d'euros

le
0
Elle a augmenté de 56 milliards d'euros et représentait, au 30 juin, 82,9% des richesses produites par la France. Soit l'objectif fixé par le gouvernement… pour la fin de l'année

L'endettement de la France est-il en train de déraper? Au lendemain de la présentation du budget 2011, les chiffres de l'endettement public au deuxième trimestre sont tombés. Au 30 juin, la dette de la France au sens de Maastricht s'élevait à 82,9% de la richesse produite par la France en un an, soit le niveau visé par le gouvernement pour la fin 2010. En chiffres bruts, cela représente 1591,5 milliards d'euros, selon l'Insee, soit une hausse de 56 milliards d'euros par rapport au 31 mars.

Toutefois, la dette pourrait se stabiliser durant la deuxième moitié de l'année. Les chiffres du deuxième trimestre ont en effet été gonflés par un «effet de trésorerie». Si l'Etat a contribué en grande partie à l'explosion de la dette au deuxième trimestre (+43,6 milliards d'euros), c'est parce qu'il a pris de l'avance dans son programme de financement de la dette.

Dans l'optique de remboursements d'échéances de 26 milliards d'euros en juillet, la France a anticipé, empruntant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant