La dette publique atteint 1692 milliards d'euros

le
0
À fin juin, la dette publique représentait 86,2% de la richesse produite par la France en un an, un chiffre en hausse de 1,7 point par rapport à fin mars, rapporte l'Insee.

La dette publique française continue de gonfler. Elle a augmenté de 46,4 milliards d'euros d'avril à juin, pour culminer à 1692,7 milliards d'euros, rapporte l'Insee ce vendredi. Cette somme représente environ 86,2% du produit intérieur brut, c'est-à-dire de la richesse produite par la France en un an.

L'État est le principal responsable de cette hausse. Sa contribution a en effet augmenté au deuxième trimestre de 52,6 milliards d'euros. «Il s'agit pour l'essentiel de sa dette négociable à long terme», précise l'Insee. En clair, ce sont des obligations émises par l'État auprès des investisseurs et remboursables à un horizon long (dix ans). En revanche, les administrations publiques locales ont réduit leur endettement de 2,7 milliards d'euros, et celui des administrations de Sécurité sociale a baissé de 2,3 milliards.

Les prêts accordés au Portugal et à l'Irlande dans le cadre du plan de sauvetage de la zone euro ont pesé 2,4 milliards d'euros (1,6 milliard pour

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant