La dette irlandaise plombe le CAC 40

le
0
Sur fond d'inquiétudes liées à la situation financière de l'Irlande, le CAC 40 clôture en baisse, ce jeudi férié. Les valeurs bancaires sont parmi les plus fortes baisses de la cote.

G20, dette irlandaise, Wall Street en berne. Après avoir longtemps hésité sur la marche à suivre, le CAC 40 a finalement clôturé en baisse de 0,54% à 3867,35 points. L'indice parisien vient de perdre 2% en deux séances, s'éloignant ainsi des 4000 points.

En revanche, Londres et Francfort terminent sur des petites hausses respectives de 0,03% à 5815,23 points et de 0,05% à 6723,41 points.

Preuve de la fébrilité des investisseurs à la Bourse de Paris : le volume des échanges dépassent à peine les trois milliards d'euros. Les pays membres du G20 se réunissent dès ce jeudi à Séoul pour discuter de la «guerre des monnaies». Le sujet, au coeur des préoccupations des marchés, a déjà entraîné une séance volatile à Wall Street mercredi. Il pèse encore sur les tendances ce jeudi, d'autant plus qu'aucune statistique macroéconomique n'est attendue, ni en Europe, ni outre-Atlantique. .

Mardi, le CAC avait perdu 1,45%, retombant sous le seuil des 3900 points en rai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant