La dette française aura été un bon placement en 2011

le
0
INFOGRAPHIE - Les détenteurs de titres de dette de certains États de la zone euro, dont la France, ont pu réaliser une bonne plus-value en 2011. Pas sûr toutefois que ce placement rapporte autant cette année.

Les dettes d'État sont un placement financier qui, parfois, peut rapporter gros. En 2011, les investisseurs qui avaient parié sur les dettes française et allemande, mais aussi espagnole et américaine, ont réalisé de bonnes affaires. Ceux qui ont acheté des titres de dette à 10 ans (appelés obligations) au 1er janvier 2011 pour les revendre au 31 décembre de la même année ont réalisé un retour sur investissement de 9% comprenant le versement des intérêts et la hausse de la valeur du titre, selon les calculs de Markit.

Il était encore possible de gagner plus en pariant sur les obligations allemandes à 10 ans également (+19%), ou encore sur la dette américaine (+16% toutes durées confondues). Commentaire de Cyrille Regnat, stratégiste chez Natixis: «Les placements obligataires français et allemands ont bien performé.» Au passage, même la dette irlandaise, pays bénéficiant de l'aide européenne, a produit en moyenne un rendement supérieur à 10%.

Baisse des ta...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant