La dette française atteint un nouveau record

le
0
Le déficit atteint 4,8% du produit intérieur brut en 2012, contre 4,5% prévu par le gouvernement, selon l'Insee. La dette publique, elle aussi supéreiure aux prévisions, a franchi un nouveau record, à 90,2% du PIB.

Les comptes de la France plongent davantage que prévu. La dette publique (État, collectivités locales et organismes sociaux) a atteint un nouveau record et s'élève à 90,2% du produit intérieur brut (PIB) fin 2012, soit 1.833,8 milliards d'euros. C'est davantage que les 89,9% prévus par le gouvernement, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). La dette s'élevait à 85,8% en 2011, elle a donc bondi d'une année sur l'autre.

De même, le déficit public de la France diminue moins vite comme prévu. Il ressort à 4,8% du PIB en fin d'année contre 4,5% prévu par le gouvernement, en accord avec ses partenaires européens.

Bercy avait prévenu que l'intégration du dernier plan d'aide à la banque Dexia aggraverait...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant