La dette de la Chine constitue-t-elle un risque systémique ?

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - La question du dégonflement de la bulle du crédit en Chine agite la communauté financière depuis un certain temps. Avant d'y répondre, il est utile de la replacer dans son contexte. Après l'éclatement de la crise financière de 2008, la Chine a souhaité soutenir son économie en lançant un ambitieux plan de relance visant notamment à stimuler les investissements publics et privés, grâce à des crédits bon marché. Ce plan a connu un succès important et a entraîné un véritable boom du crédit qui a fait progresser l'endettement total (État, entreprises, ménages) de la Chine de 145 % du produit intérieur brut (PIB) en 2008 à près de 200 %, aujourd'hui.

Il est difficile d'évaluer à partir de quel niveau d'endettement un pays est en danger et donc si ce niveau de 200 % est problématique. Mais une chose est sûre, c'est que l'endettement total rapporté au PIB de la Chine est inférieur à celui observé dans la plupart des pays développés, a l'instar des États-Unis, du Royaume-Uni ou du Japon, qui affichent des ratios généralement supérieurs à 300 %.

Ce n'est donc pas tant le niveau de la dette en Chine qui inquiète que sa rapide croissance, ces dernières années, et ce surtout au niveau des collectivités locales dont l'endettement a doublé entre 2008 et 2012 pour atteindre 30 % du PIB. L'endettement des collectivités locales s'avère, en effet, préoccupant car elles n'ont pas la possibilité d'émettre des obligations

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant