La dette de l'UMP s'élève à 74,5 millions d'euros

le
9
La dette de l'UMP s'élève à 74,5 millions d'euros
La dette de l'UMP s'élève à 74,5 millions d'euros

50 millions, 80 millions, 100 millions voire plus.... Les chiffres les plus fous ont circulé sur le montant de la dette qui pèse au-dessus de l'UMP. Finalement, l'ardoise est, selon nos informations, de 74,5 millions d'euros au 30 juin, contre 78,5 millions d'euros au 31 décembre dernier.

C'est ce chiffre que a été  communiqué ce soir à 18 heures, au bureau politique du parti, à l'occasion de la présentation des conclusions de l'audit financier de l'UMP commandé par la nouvelle direction et réalisé par le cabinet Advolis. 

Cette somme se décompose de la manière suivante : 44 millions d'euros de prêts bancaires, 27,45 millions d'euros pour un emprunt contracté afin d'acquérir le siège du parti, rue de Vaugirard dans le XVe arrondissement de Paris. A cela s'ajoute un prêt de 2,42 millions d'euros par le groupe parlementaire UMP et un prêt personnel de 500 000 euros accordé au parti.

Le triumvirat rencontre les banques cet après-midi

Toujours selon nos informations, l'UMP a obtenu un sursis des créanciers pour la partie immobilière de sa dette, avec un rééchelonnement de la durée du remboursement du prêt pour le siège.

Un rendez-vous entre le triumvirat Fillon-Raffarin-Juppé et les banques, était prévu cet après-midi. Ce matin, les trois hommes se sont entretenus sur le sujet avec Luc Chatel, le secrétaire général du parti par intérim.

Dans ses conclusions, le cabinet d'audit estime que le parti va devoir sérieusement réduire son train de vie. Notamment, «les dépenses consacrées spécifiquement à l'animation politique ne devront pas excéder 19 M? sur la période»2014-2017. Si le niveau de la masse salariale est par ailleurs maintenu, alors «la dette financière à fin 2017 restera élevée, à 55 M?, mais marquera toutefois un début de désendettement du parti.»

Reste que ces difficultés financières entretiennent un climat délétère au sein du parti. Pas une journée ne se passe en ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le mercredi 9 juil 2014 à 06:04

    et ces dispendieux , avec l'argent des autres , voudraient à nouveau gérer (ruiner) la France ... Faudrait leur dire qu'à force de nous spolier ils n'auront plus rien !

  • M3121282 le mardi 8 juil 2014 à 19:57

    bravo Sarkozy, félicitations Cope,Dati Hortefeux, et tous les donneurs de leçons de l'UMP, vous avez ouvert les yeux de beaucoup qui feignaient de ne rien voir depuis de longues années, si cela a pris autant d'ampleur à l'UMP c'est sans doute dû à la qualité des cadres et au fait que la droite est souvent le parti au pouvoir le plus soutenu par le patronat, mais je suis certain que ce pourrait être assez bien dès qu'un parti est installé depuis longtemps au pouvoir, alors vive l alternance.

  • M8645627 le mardi 8 juil 2014 à 19:23

    Demande de rééchelonnement de la dette auprès des banques -> difficile après de voter des lois contre les banques ?!?

  • isacarno le mardi 8 juil 2014 à 19:17

    réglements de comptes à l'um_pé Korral

  • M3121282 le mardi 8 juil 2014 à 17:11

    sur l'air d'Hervé Vilard : Capri, c'est fini : Sarkozy, c'est fini ;-)

  • odnaz le mardi 8 juil 2014 à 16:23

    Ils ont pris comme audit le cabinet Advolis, ah bon ? Pourquoi n'ont-ils pas pris le cabinet Bygmalion ? D'accord ils sont chers sur leurs honoraires mais la dette ne serait que de 312,27 euros ou de cet ordre. Vraiment je ne comprends plus ce qu'il se passe à l'UMP. Ils me déçoivent sur ce coup.

  • odnaz le mardi 8 juil 2014 à 16:20

    nebraska je suis comme toi : je hais l'UMP et plus jamais je ne voterai pour ce parti de nuls. Il faudra qu'il change de nom, de têtes, de programme, etc .... en résumé la droite la + bête du monde. Alors qu'ils ont un boulevard devant eux, mais ils sont tous aussi nuls, vils, mous, sans vision, sans compétence, ..... S'ils réélisent Sarko ils pourront rembourser leur dette en abandonnant la politique et en ouvrant un commerce de vente de casseroles en tous genres et tous formats.

  • nebraska le mardi 8 juil 2014 à 15:42

    Ho c'est une paille ... pour un pays. En revanche à l'échelle d'un parti de gros K.on pour lequel je ne voterais plus jamais....c'est déjà un grand lac, voir un océan....d'em.m.erdes.

  • mipolod le mardi 8 juil 2014 à 15:17

    Manifestement, il y en a qui se sont gavés comme des cochons !....et pas d'excuse même s'il est hallal !