La dette corporate a tiré son épingle du jeu aux Etats-Unis en mars, observe Muzinich & Co

le
0

(AOF) - Les thèmes d'actualité (cours du pétrole, mesures et discours des principales banques centrales) continuent d'affecter significativement le sentiment des investisseurs sur les marchés obligataires, observe Muzinich & Co dans son dernier Corporate Credit Market Snapshot. Les segments du crédit investment grade et high yield aux États-Unis ont bénéficié d'un vif rallye au cours du mois et ont surperformé les emprunts d'État de haute qualité.

Le cours du pétrole a fortement rebondi, à mesure que les craintes des investisseurs entourant l'essoufflement de la croissance en Chine et aux États-Unis se sont dissipées.

Toutefois, l'amélioration des conditions du marché du pétrole au cours de la période n'aura pas suffi à prévenir le défaut de plusieurs compagnies pétrolières en mars. Selon la société de gestion, de nombreux business models au sein du secteur de l'énergie ne pourront subsister tant que le cours du WTI restera en-deçà de 50 dollars.

En outre indique Muzinich & Co, si l'on se base sur la courbe forward des cours du pétrole, de nombreuses entreprises de ce secteur doivent se préparer à faire durablement face à un environnement peu favorable. Dans un tel contexte, la sélection de crédit reste essentielle et les investisseurs devraient gagner à investir auprès de gestionnaires centrés sur une approche bottom-up robuste de la sélection de crédit. Les banques centrales constituent l'autre moteur clé de la performance des marchés.

En effet, la BCE a annoncé un élargissement de son programme d'assouplissement monétaire. Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale américaine, conserve quant à elle un ton plus accommodant, laissant penser à de nombreux acteurs de marchés qu'elle " procèdera avec prudence " à l'égard de toute nouvelle hausse de taux.

Sur le marché primaire, l'activité a été relativement limitée dans la mesure où les investisseurs sont quelque peu hésitants à placer de nouvelles émissions sur le marché. Le secteur a en revanche bénéficié d'importants flux d'investissement. La saison de publication des résultats va bientôt démarrer et Muzinich & Co suivra de très près les perspectives annoncées par les entreprises, afin de bénéficier d'une meilleure visibilité sur l'évolution de l'économie américaine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant