La descente aux enfers de la compagnie Kingfisher

le
0
Vijay Mallya, le charismatique patron de la compagnie indienne dont les avions sont cloués au sol, fait désormais l'objet d'un mandat d'arrêt.

La chute de Vijay Mallya semble désormais inéluctable. Vendredi, un mandat d'arrêt a été émis contre le charismatique patron de la compagnie aérienne Kingfisher. La cour de justice d'Hyderabad était appelée à se prononcer sur des chèques sans provision d'un montant avoisinant 1,5 million d'euros, pour des frais liés à l'atterrissage et la maintenance des avions de la compagnie. La plainte, déposée par l'aéroport international d'Hyderabad, prévoyait la comparution de Vijay Mallya et du PDG du groupe, Sanjay Agarwal. La cour, qui avait à plusieurs reprises sommé le magnat indien d'être présent à l'audience, n'a pas retenu les excuses invoquées par les avocats de Vijay Mallya, justifiant cette absence par ses déplacements à l'étranger.

Souvent comparé à Richard Branson pour son goût de l'aventure et des sports extrêmes, Vijay Mallya est l'un des patrons les plus influents en Inde. Outre Kingfisher, il a surtout bâti le géant de spiritueux UB Spirits ava

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant