La descente aux enfers de l'héritier de Tetra Pak

le
0
Le milliardaire britannique Hans Kristian Rausing a reconnu avoir laissé se décomposer le corps de sa femme, toxicomane comme lui, à côté de son lit pendant deux mois. L'homme a été condamné mardi à 10 mois de prison avec sursis.

Quand les enquêteurs se rendent le 9 juillet au domicile londonien du richissime Hans Kristian Rausing, il ne s'agit encore que d'une simple affaire de possession de drogue. Ils ne s'attendaient pas à découvrir la femme de l'héritier de la société d'emballage Tetra Pak sans vie, en état de décomposition avancée, sous un amas de vêtements et de sacs poubelles. Eva Rausing avait 48 ans et était mère de quatre adolescents.

Arrêté dans la foulée, Hans Rausing n'est pas en état de répondre aux questions des policiers. Il doit recevoir un traitement médical et est assigné à résidence dans un hôpital londonien. D'abord accusé du meurtre de son épouse, l'héritier est ensuite été inculpé pour «n'avoir pas fait enterrer» son épouse «selon les règles et de manière décente». Les enquêteurs ont exclu la piste criminelle pour privilégier l'overdose. «Ça peut paraître égoïste, mais je ne voulais pas qu'elle s'en aille», a confié l'héritier à un psychiatr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant