"La dernière course" : les chiens de traîneau dans la Grande Guerre

le
0
"La dernière course" Pascal Vatinel, Editions Actes Sud Junior All Rights Reserved
"La dernière course" Pascal Vatinel, Editions Actes Sud Junior All Rights Reserved

(AFP) - Dans son livre "La dernière course", Pascal Vatinel raconte l'aventure méconnue des chiens de traîneau qui ont quitté leur Grand Nord pour ravitailler les soldats du front des Vosges pendant la Grande Guerre.

Inspiré d'une histoire vraie, ce récit d'aventure pour adolescents relate le destin d'Elisabeth, fille de trappeur canadien et "musher" (meneuse de chiens de traîneau), qui, déguisée en homme, surmonte les épreuves et le danger grâce à ses chiens.

Pascal Vatinel a puisé son inspiration dans la véritable histoire de héros de la Guerre de 14-18. Ses personnages évoquent le capitaine Louis Moufflet, du 22e bataillon de chasseurs alpins, René Robert Haas, lieutenant au 119e régiment d'infanterie territorial, et Alexander Allan, alias Scotty Allan, un homme qui murmurait aux oreilles des chiens et dont le nom est entré dans la légende du Grand Nord.

"L'envie d'écrire cette histoire est venue de l'histoire elle-même qui est magnifique et j'ai voulu introduire un personnage féminin pour rendre hommage aux femmes pendant la Grande Guerre", a confié à l'AFP Pascal Vatinel.

"Je suis très sensible à la cause animale en général. L'utilisation des animaux, pendant les guerres - chiens, ânes et chevaux - était tragique et là, avec les chiens, il y avait matière à en parler de manière positive pour garder l'attention des enfants", a-t-il ajouté.

Pascal Vatinel s'est longuement documenté dans les archives militaires du Château de Vincennes aidé des officiers. "Quand j'ai découvert qu'un Général avait donné son accord en une semaine pour aller chercher 400 chiens, j'ai été très étonné", a-t-il dit.

Selon lui, de nombreuses vies humaines ont été sauvées grâce à ces chiens, qui ont participé aux terribles batailles dans les Vosges et en Alsace, au cours de la Première Guerre mondiale et ont contribué à donner l'avantage aux forces alliées.

"C'est la première fois dans l'histoire de l'armée française qu'on a décoré des animaux pour avoir sauvé des hommes sur le front des Vosges", a souligné Pascal Vatinel.

("La dernière course" - Pascal Vatinel - Ed. Actes Sud Junior - 413 pages - 14,80 euros)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant