La dérive publicitaire d'un site dédié aux attentats

le
0
La dérive publicitaire d?un site dédié aux attentats de Paris. Il génère plus de 8 000 euros par mois.
La dérive publicitaire d?un site dédié aux attentats de Paris. Il génère plus de 8 000 euros par mois.

Quand des hommages aux victimes sont remplacés par des articles à clics. À l'origine, le site internet Je suis Français, mis en ligne après les attentats du 13 novembre, appelle les internautes à rendre hommage aux victimes des attaques. On peut y lire des publications saluant l'action des services de secours, des forces de l'ordre, ou encore des appels à partager des messages de solidarité.

Face à l'émotion générale, Je suis Français connaît un franc succès. Deux mois après sa création, il est suivi par plus de 128 000 internautes sur Twitter, et la page Facebook a été aimée par plus de 736 000 personnes. Mais très vite, les publications changent. Les appels à la solidarité sont très vite remplacés par des publicités, et des liens vers des articles tout autre.

Dès le 21 novembre, le compte Twitter propose un lien vers un article proposant « 6 astuces pour obtenir des abdominaux parfaits ». Des publications qui se multiplient, entre le « jeune raton laveur Citrouille qui se prend pour un chien ! » ou une « astuce pour porter des talons sans douleur ! Ça va vous changer la vie ! » Aujourd'hui, plus aucune publication n'est en lien avec les attentats du 13 novembre.

Le « clickbait » pour principe

Derrière ce site, révèle Francetv info, un « travailleur du Web », comme il se présente lui-même, habitué des sites de clickbait,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant