La députée Isabelle Attard claque la porte d'EELV et rejoint Nouvelle donne

le
16
La députée Isabelle Attard claque la porte d'EELV et rejoint Nouvelle donne
La députée Isabelle Attard claque la porte d'EELV et rejoint Nouvelle donne

Et une de plus. Europe Ecologie - Les Verts (EELV) enregistre une nouvelle défection. La députée du Calvados Isabelle Attard annonce ce jeudi, dans deux interviews à Mediapart et au «Monde», qu'elle quitte le parti. L'élue, qui souhaite toutefois rester au sein du groupe EELV à l'Assemblée comme apparentée, rejoint Nouvelle donne. Ce parti a été lancé la semaine dernière par Pierre Larrouturou -passé par EELV, ex-membre du bureau national du Parti socialiste et ardent défenseur de la semaine de quatre jours- notamment pour dépasser les clivages et apporter des solutions contre le chômage.

Problème pour EELV, désormais dirigé par Emmanuelle Cosse, non seulement Isabelle Attard n'est pas la première à claquer la porte, mais elle invoque les mêmes raisons que Noël Mamère ou Daniel Cohn-Bendit avant elle. «Je ne supporte plus cette frilosité et ce lien avec les socialistes, comme si on était dans le même parti. Ce n'est pas l'idée que je me fais de l'écologie politique», dit-elle à Mediapart.

Déçue par le congrès de Caen

Si l'élue cite en vrac l'Ani (NDLR : l'accord national interprofessionnel), la loi sur l'enseignement supérieur, le report de la transition écologique, l'allongement de la durée de vie des centrales nucléaires de dix ans, l'affaire Leonarda ou encore la hausse de la TVA, le projet de loi sur les retraites a été pour elle «un point de rupture avec la tête de (son) parti». Elle était d'ailleurs la seule écologiste à voter contre ce texte, la semaine dernière, à l'Assemblée.

«Je ne peux plus être solidaire d'un parti, EELV, qui accepte tout cela. J'ai le sentiment d'être fidèle à mes valeurs écolos de gauche mais ce qui se voit à l'extérieur, c'est que l'on dit amen à toutes les mesures prises par le gouvernement pour garder des places», déplore Isabelle Attard qui ne tape pas pour autant sur les deux ministres écolos. Selon elle, «Pascal Canfin et Cécile Duflot font ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • MKRL le mardi 10 déc 2013 à 15:15

    knbskin,Non, pas des 35h (qu'il a critiqué dès le départ dans 2 bouquins parus en 19998 et 99), mais de la semaine de 4 jours modulable sans perte de salaire.Celle-ci est en place dans 400 PME depuis 15 ans : Fleury-Michon, Mamie-Nova, MACIF, Monique Ranou, Ducs de Gascogne... et un tas de petites boîtes de tous secteurs d'activité.Témoignage d'un patron :http://www.dailymotion.com/video/x10v9bb_un-patron-4-jours-de-travail-semaine-ca-marche_news

  • knbskin le jeudi 5 déc 2013 à 22:33

    Oh là là ! Larrouturou c'est le dingo théoricien fou des 35 heures !

  • mlaure13 le jeudi 5 déc 2013 à 22:28

    M336....Donnez des noms et des chiffres , comme M825....?...:-)

  • M2711013 le jeudi 5 déc 2013 à 18:53

    Vert de gris... ça rappelle rien de bon !

  • M1903733 le jeudi 5 déc 2013 à 17:02

    Et s'ils mettaient un jour de travail et le reste en repos ça irait les gars. Non,une demie-journée ça suffit.

  • ppetitj le jeudi 5 déc 2013 à 16:15

    Si EELV ne dit pas amen au PS ils n'auront plus aucune existence politique....Mais ils oublie que l'écologie n'est ni de gauche ni de droite c'est une façon de vivre et de voir les choses...Ils ne réussiront aucun rassemblement en ayant oublié ce précepte fondamental....

  • nebraska le jeudi 5 déc 2013 à 15:32

    MDR la semaine de 4 jours maintenant....on aura tout vu...enfin j'ose l'espérer.

  • 11246605 le jeudi 5 déc 2013 à 15:30

    Si la gauche ne loge que dans des taudis, ça se saurait ! Je rejoins tout à fait ce que h.castel a écrit. L'écologie n'a rien à voir avec la politique politicienne.

  • 2445joye le jeudi 5 déc 2013 à 15:24

    Jadis, les écolos fauchaient. Maintenant ils préfèrent engranger.

  • coco123 le jeudi 5 déc 2013 à 15:16

    les écolos des fainéants qui empèchent les autres de travailler ....un beau résumé bien mérité .