La députée Dominique Chauvel quitte le groupe PS à l'Assemblée nationale

le
1
La députée Dominique Chauvel quitte le groupe PS à l'Assemblée nationale
La députée Dominique Chauvel quitte le groupe PS à l'Assemblée nationale

Son dernier fait d'arme aura été d'avoir tenté de faire trébucher le gouvernement sur la loi Travail. La députée socialiste de Seine-Maritime Dominique Chauvel, qui avait signé la motion portée par 56 députés de la gauche contre le 49-3 utilisé pour passer en force la loi travail, a quitté le groupe socialiste à l'Assemblée nationale. 

Elle est désormais classée dans le groupe des «non-inscrits» sur le site de l'Assemblée nationale

«L'utilisation du 49-3 sur la loi Travail, c'est quelque chose qui m'a accompagné à prendre ma décision, explique t-elle. Je ne me reconnais pas dans la position du groupe socialiste, ce n'est pas pour ce programme-là que j'ai été élue.»

 

Elle reste au PS mais ne se représentera pas

 

Sur la loi Travail, «il y a des choses à revoir», affirme la députée. Il faut revenir à la table des discussions, des négociations (...) je pense qu'on s'y est mal pris, alors qu'il s'agit de choses importantes.»

«Je reste au parti socialiste, j'y suis depuis longtemps», souligne Mme Chauvel qui est aussi maire de Saint-Valéry-en Caux (Seine-Maritime). Mais «l'année prochaine je ne me représenterai pas (aux législatives, ndlr), je resterai maire de ma commune».

«Les partis politiques tels qu'ils fonctionnent aujourd'hui sont au bout du bout, considère la députée. Il faut changer nos modes de fonctionnement.»Dominique Chauvel, élue en juin 2012 députée de la 10e circonscription de Seine-Maritime est membre de la commission Éducation, Culture, Sport, Éducation populaire et Vie associative.

Avant Mme Chauvel, deux députés frondeurs, Philippe Noguès, député du Morbihan, (en juin 2015) et Pouria Amirshahi, député des Francais de l'étranger (en mars 2016) avaient déjà  quitté de leur propre chef le groupe PS, mais également le PS tout court.  Le groupe socialiste compte désormais 277 députés et 13 membres apparentés, selon le site de l'Assemblée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 8 mois

    Elle a pris les devants