La dépression accélère le vieillissement

le
0
Les personnes atteintes de dépression sévère, y compris dans le passé, présentent des signes de vieillissement cellulaire précoce. Les chercheurs planchent sur les moyens d'inverser la tendance.

C'est un effet collatéral méconnu de la dépression. La forme sévère de cette maladie psychiatrique fait vieillir plus vite les cellules des malades, révèlent des chercheurs du département de psychiatrie de l'université VU Medical Center d'Amsterdam dans une étude publiée dans la revue Molecular Psychiatry. Un lien suspecté depuis longtemps mais qui a cette fois été montré au niveau chromosomique et que les scientifiques tentent désormais d'inverser.

On savait déjà que les dépressifs développent davantage de pathologies liées à l'âge comme le diabète de type 2, des démences ou des cancers. Leur mauvaise hygiène de vie est en partie incriminée (manque d'exercice physique, mauvaise alimentation, consommation d'alcool et/ou de tabac) mais cela ne suffit pas à...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant