La démographie, talon d'Achille de l'Allemagne

le
0
INFOGRAPHIE - Le manque de jeunes aide aujourd'hui le pays sur l'emploi mais constitue une menace pour son avenir.

Depuis le début de l'année, l'argument tourne en boucle dans la bouche de Nicolas Sarkozy et de ses ministres. Si les performances de la France restent considérablement inférieures à celles de l'Allemagne en matière d'emploi, c'est que la population active monte ici, tandis qu'elle baisse sur l'autre rive du Rhin.

Les statistiques collent largement à cette affirmation. La population active (le nombre de personnes qui ont ou cherchent un travail) a stagné depuis cinq ans en Allemagne, et reculé l'an dernier. Pendant ce temps, elle ne cessait d'augmenter en France. Mais, surtout, les projections sont claires: moins d'actifs d'année en année dans le premier cas, contre une augmentation «assez dynamique jusqu'en 2025» dans le second , avec 110.000 personnes supplémentaires par an anticipées par l'Insee. Le président français peut donc répéter à juste titre, récemment dans L'Express: «Avant de faire reculer le chômage d'une unité, il faut avoir déjà créé 110.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant