« La démocratie américaine est en danger »

le , mis à jour à 06:22
1
« La démocratie américaine est en danger »
« La démocratie américaine est en danger »

Le scrutin du 8 novembre met face à face deux candidats impopulaires, une femme — la démocrate — et un populiste qui menace de ne pas reconnaître le verdict des urnes. André Kaspi, auteur des « Américains » (Seuil), estime que la démocratie américaine va mal.

 

Cette élection est-elle le signe d'une démocratie malade ?

André KaspI. La démocratie américaine n'est pas dans son état normal. Il y a dans toute la société, et pas seulement au sein de l'électorat de Donald Trump ou de Bernie Sanders (NDLR : candidat malheureux aux primaires démocrates), une défiance très forte à l'égard des élites, médiatiques, politiques ou financières. C'est pour cela que les propos de Trump sur le fait qu'il ne respecterait peut-être pas le verdict des urnes ont autant de portée. Même s'il ne faut pas le prendre au pied de la lettre, Trump touche à un ressort de la société, de plus en plus défiante vis-à-vis des institutions.

 

Y a-t-il une tentation de repli ?

La crainte de l'étranger est un phénomène totalement nouveau. Il y a eu des vagues de xénophobie aux Etats-Unis mais l'Amérique restait, dans ses principes, une nation d'immigrants. Aujourd'hui, toute une part de la population s'insurge contre des pays comme la Chine qui capteraient l'emploi domestique mais aussi contre l'immigration clandestine. Les immigrés clandestins voleraient les emplois des Américains, perturberaient le fonctionnement de la société et s'opposeraient aux valeurs fondamentales des Etats-Unis. Trump traite les Mexicains de voleurs, de violeurs, de brigands. Se greffe la crainte des terroristes, qui ne viendraient plus seulement de l'extérieur comme en 2001 mais seraient générés désormais par la société américaine. Toutes ces évolutions mettent en danger la démocratie américaine.

 

Ce malaise ne s'exprime-t-il qu'à travers le vote Trump ?

Donald Trump véhicule des mots et des solutions qui se veulent radicales, comme le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a un mois

    comme en france