La démission de Bielsa ou la fin d'une folle parenthèse à l'OM

le
0
La démission de Bielsa ou la fin d'une folle parenthèse à l'OM
La démission de Bielsa ou la fin d'une folle parenthèse à l'OM

L'OM va donc devoir faire sans Marcelo «El Loco» Bielsa cette saison. A l'issue de la défaite de Marseille face à Caen en ouverture de la saison de ligue 1, l'Argentin a fait sensation en annonçant sa démission à la surprise générale.

Avec son départ, le club olympien perd un apôtre du football offensif, basé sur la possession de balle et sur un pressing constant de l'adversaire. Le championnat de France perd lui une personnalité hors du commun. De coups de sang en coups d'éclat, petit florilège de ces sorties qui ont marqué «l'année Bielsa» à l'OM.

4 septembre 2014 : Bielsa s'en prend au mercato de Labrune

Quelques jours après la clôture du marché des transferts, Marcelo Bielsa dresse un bilan tout personnel du mercato de l'OM. En conférence de presse, le technicien ne cache pas son mécontentement et lance plusieurs piques à son président Vincent Labrune. « Le bilan de ce marché des transferts est négatif, estime l'Argentin. Je crois que le président m'a fait des promesses qu'il savait qu'il n'allait pas tenir. Si tout cela m'avait été dit avec sincérité, je l'aurais accepté. Mais dans le cas contraire, je ressens un sentiment de rébellion. »

La colère de Bielsa s'explique notamment par le départ de Lucas Mendes et par l'arrivée du Brésilien Doria, acheté 8 millions d'euros par l'OM sans que l'entraîneur n'ait été consulté. «J'ai appris l'achat de Doria le lundi après-midi alors qu'il arrivait pour la visite médicale. Aucun joueur n'est arrivé de ma décision. J'ai proposé douze options et aucune ne s'est concrétisée. Nous avons dû recruter dans l'urgence alors que nous voulions ou Stambouli ou Alderweireld.» Rappelons que Doria a été prêté pour six mois en février dernier à Sao Paulo sans avoir disputé la moindre rencontre avec l'équipe première marseillaise.

19 octobre 2014 : coup de chaud sur la glacière

Durant les matches, Marcelo Bielsa possède un ami inséparable : sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant