La demande mondiale de pétrole revue en baisse

le
0
(Commodesk) L'Agence Internationale de l'Energie (AIE) a révisé en baisse ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour l'année 2012. Alors que les besoins devaient augmenter de 1,3 million de barils par jour (mb/j) par rapport à 2011, ils ne progresseraient plus que de 1,1 mb/j, selon le dernier rapport mensuel sur le marché du pétrole paru ce mercredi. La demande devrait ainsi s'établir à 90 mb/j en 2012, contre 89 en 2011.

Pour la première fois depuis la crise de 2008, la demande globale de pétrole a reculé au quatrième trimestre 2011, par rapport à la même période un an auparavant. Les fragiles perspectives économiques de la zone euro seraient largement responsable de cette tendance, même si elles seraient partiellement compensées par la croissance soutenue dans les pays hors OCDE. L'AIE indique que "l'hiver doux et les cours élevés du brut" contribuent également à limiter la croissance de la demande.

L'offre de pétrole est aussi sous tensions depuis le début de l'année, du fait des incertitudes sur l'approvisionnement en provenance d'Iran et du Nigéria.

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant