La demande mondiale d'or reste élevée

le
0

(Commodesk) Le Conseil mondial de l'or (ou World gold council) a publié jeudi 17 mai les chiffres de la demande mondiale pour les trois premiers mois de l'année 2012. La consommation mondiale est certes en recul de 5% par rapport au record du premier trimestre 2011, mais se maintient à un niveau élevé, à 1.097,6 tonnes.

En valeur, les achats d'or sont en progression de 16% sur la période, à 60 milliards de dollars, grâce à une envolée des cours durant l'année 2011. A Londres, l'once d'or valait 1.565 dollars le 1er janvier 2012, contre 1.414 dollars un an auparavant. Les prix avaient flambé pendant l'été, atteignant le sommet historique de 1.909 dollars le 22 août, avant de redescendre sensiblement.

L'évolution de la demande est très inégale selon les secteurs. La joaillerie et la technologie ont vu leur achats en or réduits de respectivement 6% et 7%, en volume, bien qu'ils aient chacun progressé de 14% en valeur. Le métal précieux est de plus en plus considéré comme une valeur refuge, les placements ayant progressé de 13% en un an.

Quant aux banques centrales, elles représentent 7% de la demande totale en or. Leurs achats sont cependant très sensibles aux variations des cours, puisqu'ils ont chuté de 41% au premier trimestre 2012 par rapport à la même période 2011. Mais ils ont été multipliés par 2,5 sur les douze derniers mois, par rapport à la période précédente.

La Chine est le premier acheteur mondial, avec 265,7 tonnes durant les trois premiers mois de l'année, devant l'Inde (207,6 tonnes) et les Etats-Unis (31,2 tonnes).

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant