La demande de libération de Dutroux examinée aujourd'hui

le
0
Trois victimes du meurtrier pédophile ont porté plainte devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme contre la procédure belge de libération conditionnelle.

La Belgique est en émoi. Après la libération de Michelle Martin, l'ex-épouse et complice de Marc Dutroux, en août dernier, la demande de libération conditionnelle du pédophile belge sera examinée lundi par le tribunal de l'application des peines (TAP) de Bruxelles. Selon la loi, Marc Dutroux est théoriquement libérable six mois avant d'avoir effectué le tiers de sa peine, soit avril 2013, puisqu'il a été condamné en juin 1994 (perpétuité assortie d'une mise à disposition du gouvernement pendant 10 ans).

Contestation violente en Belgique

Même si le pédophile a peu de chance de voir sa requête acceptée, la contestation populaire est très violente en Belgique. Dans l'opinion mais aussi chez les familles des victimes. Alors qu'elles avaient réclamé une modification de la législation sur la lib...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant