La demande de lessives et shampooings dope le bénéfice de Henkel

le
0
BÉNÉFICE MEILLEUR QUE PRÉVU POUR HENKEL AU 1ER TRIMESTRE
BÉNÉFICE MEILLEUR QUE PRÉVU POUR HENKEL AU 1ER TRIMESTRE

FRANCFORT (Reuters) - Henkel a annoncé mercredi une hausse plus importante que prévu de son bénéfice d'exploitation au premier trimestre, une forte demande de lessives, produits d'entretien et shampooings ayant compensé la performance en demi-teinte de son importante division adhésifs.

Les ventes d'adhésifs pour le bâtiment, l'électronique et l'automobile, qui représentent près de la moitié du chiffre d'affaires, ont diminué de 1,2%, ajustées des effets de change.

Le bénéfice d'exploitation du groupe de produits de grande consommation a augmenté de 9% à 600 millions d'euros, à la faveur aussi d'une hausse des prix et de mesures de réduction des coûts. Le consensus le donnait à 579 millions.

Le président du directoire Kasper Rorsted a confirmé les objectifs de 2013, anticipant une amélioration de la demande industrielle au second semestre.

Il a estimé en revanche que le premier trimestre s'est déroulé "dans un environnement de marché difficile, avec un fléchissement de l'Europe occidentale et une demande industrielle mondiale affaiblie".

Henkel anticipe un bénéfice par action ajusté en hausse de 10% en 2013 après une croissance de 18% à 3,70 euros en 2012. Il projette aussi une croissance du chiffre d'affaires de 3% à 5% cette année.

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires a été un peu inférieur au consensus, ressortant à 4,03 milliards d'euros (consensus Reuters: 4,12 milliards).

Victoria Bryan, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant