La demande automobile s'effondre

le
0
INFOGRAPHIE - Les commandes sont tombées au niveau de 2008 en Europe et ont baissé d'environ 60% en France en décembre par rapport à la même période en 2010, selon Renault. L'impact sur les ventes se fera sentir en 2012.

La situation se dégrade rapidement sur les marchés automobiles européens. Au point que les professionnels n'hésitent plus à la comparer à la précédente crise, il y a trois ans, d'une rare violence. «Depuis quelques semaines, nous observons des niveaux de commandes en Europe occidentale très similaires à ceux de 2008», souligne Carlos Tavares, le patron opérationnel de Renault. Même s'il n'est «pas certain» que cette déprime «s'étende à toute l'année 2012», ce scénario est devenu «probable».

Pour l'heure, après un nouveau repli en 2011 (de 2%), Renault prévoit une chute d'environ 3% sur le Vieux Continent l'an prochain. Le cabinet Euler Hermes anticipe un déclin compris entre 3 et 5%, qui pourrait amener les ventes sous la barre des 13 millions de voitures, contre 16 millions en 2007. «Sachant que l'Europe devrait représenter 58% de nos ventes cette année, c'est une situation difficile pour l'entreprise», reconnaît Carlos Tavares, qui anticipe qu'en par

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant