La déliquescence de l'économie syrienne

le
0
INFOGRAPHIE - S'il est difficile d'obtenir des données récentes, l'évolution au cours des dernières années donne une idée de la décrépitude économique du pays.

Un brouillard plane autour des chiffres officiels de l'économie syrienne, qui se sont élevés au rang de véritable secret d'État. Sur le site internet du FMI, nous pouvons lire: «Le 26 juillet 2013, le bureau du FMI a été informé qu'on ne lui procurerait plus de données permettant l'évaluation de l'évolution et des politiques économiques syriennes». Cependant, les estimations faites par des experts donnent une idée de la descente aux enfers de ce petit pays de 22,5 millions d'habitant, depuis la guerre civile qui a débuté en mars 2011. D'après une étude datant de juillet de l'ESCWA (la commission de l'ONU pour l'Asie occidentale), la Syrie aurait perdu entre 35% et 40% de son PIB au cours des deux dernières années (dont 20% uniquement en 2012). Si la guerre se poursuit jusqu'en 2015, c'est 60% du PIB q...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant