La délinquance gagne les plages

le
0
De nombreuses stations balnéaires enregistrent une hausse de l'insécurité, qu'elles peinent à enrayer.

«Alors que le mois de juillet n'est pas encore terminé, nous totalisons déjà autant de procédures que pour toute la saison 2012 sur les plages de la région », s'alarme un CRS-MNS (maître-nageur sauveteur) affecté en Languedoc-Roussillon. L'été dernier, dans les colonnes du Midi libre, l'un de ses supérieurs évoquait déjà une hausse régulière de la délinquance de l'ordre de «6 % par an». Une statistique bien partie, donc, pour gonfler encore. «Ces temps-ci, la météo est particulièrement chaude et les plages sont bondées, ce qui accroît aussi mathématiquement les comportements délictueux », observe un autre CRS-MNS qui officie sur la Côte d'Opale.

Les incidents en effet se multiplient. Une ville comme Le Havre, par exemple, serait particulièrement touchée. «Là-bas, il ne se passe pratiquement pas une journée sans qu'il y ait des bagarres entre ban...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant