La délinquance d'origine roumaine se fait plus agressive

le
0
Elle a littéralement explosé dans les grandes villes, diversifiant ses activités et devenant plus violente.

De Paris à Marseille, la «délinquance roumaine» donne du fil à retordre aux autorités. Dans la capitale, un rapport de la police d'agglomération révèle qu'elle a augmenté de plus de 72% au premier semestre 2011, la police ayant mis en cause 5.860 ressortissants de ce pays, de janvier à juin, contre 3.294 sur les six premiers mois de 2010. Cette délinquance, souvent très jeune, frappe tous azimuts, du vol de portefeuille aux escroqueries à la charité, en passant par les vols d'espèces au préjudice des personnes âgées qui utilisent des distributeurs de billets. Depuis peu, elle a jeté son dévolu sur les téléphones mobiles, imprudemment posés sur les tables, aux terrasses des bistrots, tandis que se développent les vols de cuivre, dont les cours s'envolent sur les marchés (lire ci-dessous).

Le rapport remis au préfet de police de Paris, Michel Gaudin, met l'accent sur la diversification des activités illicites de ces voyous ou graines de voyous hyperactifs, par

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant