La délicate question de l'inhumation de Mohamed Merah

le
0
La famille hésite encore entre France et Algérie. Les autorités religieuses souhaitent une cérémonie discrète pour éviter que la sépulture ne devienne un lieu de culte.

Quelle sépulture pour un terroriste? À la mort de Ben Laden, les Américains ont contourné le problème. Craignant, entre autres, que la tombe du chef historique d'al-Qaida se transforme en lieu de pèlerinage, ils ont jeté son corps dans l'océan Indien.

Aujourd'hui, la question se pose à nouveau. Où va reposer le corps de Mohamed Merah, qui doit être rendu à sa famille après avoir été autopsié jeudi dernier à l'Institut médical de Toulouse? L'inhumation du jeune homme qui a abattu trois militaires, trois enfants et un professeur juif pourrait avoir lieu en Algérie. C'est en tout cas le souhait de membres algériens de sa famille et de sa mère, qui dit vouloir éviter que sa tombe soit saccagée. En Algérie, son oncle maternel, Djamel Aziri, a indiqué que des démarches avaient été entreprises pour le faire enterrer à Médéa, sa région d'origine, à environ 80 km au sud d'Alger. Le tueur aurait souhaité reposer en France, le pays «où il est né», a déclaré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant