La dégradation de l'image de Hollande s'accélère

le
0
Devant sa chute dans l'opinion, l'Élysée n'entend pas céder à la dramatisation.

La une circule sur Internet. Elle est signée du dessinateur Joann Sfar, qui s'est bien amusé en parodiant Le Point . «Un monstre», titre-t-il au-dessus d'un croquis montrant un François Hollande inoffensif. «La crise, c'est lui. Le cheval, c'est sa faute.» Rires assurés. Mais la caricature n'est pas très éloignée de la réalité. «Pépère est-il à la hauteur?», se demande - pour de vrai - l'hebdomadaire Le Point, en reprenant un des méchants surnoms donné au président. La semaine est à l'hallali contre lui. «M. Faible», assène L'Expressde son côté. D'autres titres sont aussi sévères à l'encontre du chef de l'État. Lui qui était censé être l'ami des médias! Son image se dégrade.

François Hollande connaît le même sort que Nicolas Sarkozy, qui a été tour à tour encensé puis conspué. «Les médias sont procycliques», résumait il y a quelque temps un membre du PS,...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant