La dégradation de l'emploi en France sera durable, estime Sapin

le
23
MICHEL SAPIN JUGE DURABLE LA DÉGRADATION DE L'EMPLOI
MICHEL SAPIN JUGE DURABLE LA DÉGRADATION DE L'EMPLOI

PARIS (Reuters) - La dégradation de l'emploi sera durable, a prévenu mardi le ministre français du Travail, Michel Sapin, après l'annonce d'une nette hausse du nombre de demandeurs d'emploi en juillet.

"La France va mal, l'économie française va mal", a-t-il dit sur RTL. "On est dans une situation extrêmement difficile."

"La dégradation de l'emploi sera durable mais elle n'est pas éternelle", a-t-il ajouté, souhaitant des décisions rapides sur les "contrats de génération" liant l'embauche d'un jeune au maintien d'un salarié âgé dans l'entreprise.

"Dès les jours qui viennent, je vais saisir les partenaires sociaux pour qu'ils négocient rapidement les conditions de mise en oeuvre", a dit Michel Sapin. "Le contrat de génération entrera en application dès le début de l'année 2013."

Le chômage a progressé en juillet pour le 15e mois consécutif, approchant la barre des trois millions de personnes. Les économistes anticipent une situation de l'emploi très difficile pendant encore de nombreux mois.

"La situation économique est mauvaise. Ce n'est pas le gouvernement actuel qui en est responsable", a dit le président François Hollande.

Le nombre de demandeurs de catégorie A, qui n'exercent aucune activité, a augmenté de 1,4% en juillet en France métropolitaine pour s'inscrire à 2.987.100, son niveau le plus élevé depuis juin 1999. Sur un an, il affiche une hausse de 8,5%.

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi s'est accru de 1,3% (+58.300) et de 7,9% sur un an pour atteindre 4.453.800.

En incluant les départements d'outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C atteignait 4.733.000

fin juillet.

Jean-Baptiste Vey, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SeanO le mardi 28 aout 2012 à 11:24

    Faites lui confiance(!)Sapin sait de quoi il parle,il a de la bouteille,il était déjà dans les palais de la république dans les années 90...

  • M6827458 le mardi 28 aout 2012 à 11:12

    IL NE FAUT PAS DEMANDER A UN PEUPLE D ONAGRES de devenir des cheveaux de dragons.

  • p.bernus le mardi 28 aout 2012 à 11:04

    Economie française en récession et aucune mesure gouvernementale de nature à permettre de sortir de cette situation. Tous ceux qui ont choisi de ne pas donner leur voix à hollande le savaient. L'ennui de la démocratie est qu'une petite majorité de gens sans discernement peut imposer son choix aux autres.

  • b.ravet le mardi 28 aout 2012 à 11:03

    le phénomène du chômage s'aggrave , oui, mais aucune décision valable n'est prise, alors que nous forêts sont sales, nos ville sont sales ETC, si l'on touchez une prestation de ressource,il serait normal de travailler pour rendre propre notre belle France, les délinquants aussi devraient rembourser leurs dégradations par des heures d’intérêts générales,moins de bêtises la nuit et plus de civisme le jour,combien de personnes âgées ont besoin de soutien,apprendre un métier ,c'est un bon départ

  • M6827458 le mardi 28 aout 2012 à 10:53

    personne n est à l abris d une descente aux enfers! votre président normal, c est le reflet de Néron, il mettra le feu à PARIS pour enfumer tous ceux qui l ont cru capable.

  • M6749774 le mardi 28 aout 2012 à 10:16

    Il faut se souvenir de ce pauvre Sapin pendant la campagne électorale. Nous allions voir des merveilles. On commence enfin à dire qu'il s'agit d'une situation difficile. Mais aucune décision sérieuse n'est prise. RIEN !

  • chatnour le mardi 28 aout 2012 à 10:02

    "le changement, c'est maintenant" ils disaient ? Il fallait comprendre le sens subliminal de cet aphorisme ; ça signifiait "le déclin, c'est maintenant" et c'est bien parti mais ça va être dur pour eux de manger leur chapeau à ce point ! Déjà qu'ils n'avaient pas été élus sur leur programme ! Merci aussi à tous ceux qui ont contribué à ce déclin annoncé, le miteux d'abord et aussi chirac et son principe de précaution par exemple ...

  • hcadot le mardi 28 aout 2012 à 09:59

    MPais que de bonnes résolutions vomies par un pannel de choix.Je regrette, mais mr. Sarko n'a touché à aucune de vos jolies propositions pendant les 10ans qu'il fut aux affaires.

  • M8637171 le mardi 28 aout 2012 à 09:54

    Supprimer la formation continue telle qu'elle est actuellement. généraliser l'apprentissage non géré par des organismes extérieurs paritaires mais par des réductions d'impôts aux entreprises.

  • M8637171 le mardi 28 aout 2012 à 09:51

    Transférer les charges des entreprises sur tous les contribuables.Diviser par deux l'argent donner au Comité d'entreprise.Diminuer l'IS de 30%Instruire à l'école le civisme, la responsabilité, le respect, la contraception, la gestion des finances d'une famille, l'esprit d'entreprise, ...