La déflation va-t-elle s'abattre sur la France ?

le
60
Les craintes d'une déflation se renforcent.
Les craintes d'une déflation se renforcent.

La déflation va-t-elle finir par couler l'économie européenne ? La menace se fait de plus en plus pressante, même en France. Jeudi, l'institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a révélé que les prix à la consommation au mois de novembre avaient reculé de 0,2 %. Sur un an, c'est-à-dire par rapport à novembre 2013, les prix n'ont progressé que de 0,3 %. La zone euro est au diapason, puisque les prix n'y ont augmenté que de 0,3 % également. Mais le signal le plus inquiétant vient de l'inflation "sous-jacente", hors tarifs réglementés (gaz, électricité), effet de la fiscalité (TVA...) ou des matières premières (pétrole...) et des produits frais. En France, cet indicateur, censé mieux refléter "la tendance de fond de l'évolution des prix", a reculé de 0,2 % par rapport à novembre 2013. "C'est la première fois" que cela arrive depuis 1990 quand l'Insee a commencé à l'utiliser ! Effets du contre-choc pétrolierDans le détail, les prix des produits manufacturés amplifient leur recul, parmi lesquels ceux des voitures neuves, des équipements audiovisuels, photographiques et informatiques, souligne l'Insee. "Outre le recul saisonnier des prix de certains services, la baisse des prix à la consommation en novembre résulte d'un nouveau recul des prix des produits manufacturés et des prix de l'énergie, en particulier des produits pétroliers", résume l'institut.De quoi laisser planer le risque d'une spirale infernale...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sbedier le samedi 13 déc 2014 à 12:08

    je ne constate pas de déflation dans la vie de tous les jours… à part l essence qui aide simplement à ne pas finir les fins de mois dans le rouge.; sinon ma viande mes légumes et autres , les prix ne baissent pas … en région parisienne au moins..

  • mlaure13 le samedi 13 déc 2014 à 00:47

    J'arrête ce "scoop" ce soir...c'est promis...comme tout le monde s'en tape !...:-))) … Le dévoiement de l’éducation nationale par le PS…Non seulement le PS l’autorise, mais il en est l’instigateur !...A écouter jusqu’au bout et à transmettre au maximum, pour sauver nos enfants, s’il en est encore TEMPS…> http://www.youtube.com/embed/7waAbs5hDa0

  • mlaure13 le samedi 13 déc 2014 à 00:47

    Et UN qui s’en bat les K… :F Hollande, 32 ans de droits pour 3 ans de travail à la Cour des comptes. Soit une retraite de 5 000 €/ bruts/mois; s'ajoutent 6 000 € / fonctions locales, puis 6 800 €/ fonctions de parlementaire, et 6 000 €/ retraite de Pdt de la République et encore 12 000 € (futur) membre du Conseil constitutionnel !...Soit + de 35 000 €/mois. Belle la vie de nos Elus politicards mafieux...Moyenne en France: 1 200 €?... ça interpelle sur les prochains votes !...

  • mlaure13 le samedi 13 déc 2014 à 00:46

    Patience wikus...le "peak oil" est pour bientôt, et comme nous ne serons pas au rendez-vous de la transition énergétique, ça sera peut-être même plus...:-)

  • CHAKHO le vendredi 12 déc 2014 à 19:12

    Si les salaires baissent et les prix baissent où est le problème

  • thomaSRB le vendredi 12 déc 2014 à 18:40

    Je pense que certains ne mesurent pas les dangers de la déflation...personne n a encore trouve comment sortir d une spirale déflationniste, demandez au japon.Et vous inquiétez pas, vos salaires aussi trouveront le moyen de baisser, pas seulement le prix de la baguette.

  • supersum le vendredi 12 déc 2014 à 18:21

    Si ça peut aider à supprimer toutes les allocations vive la déflation

  • CHAKHO le vendredi 12 déc 2014 à 17:56

    Quand le prix du pétrole baisse beaucoup de produits et de services suivent. Finalement c'est une bonne nouvelle pour l'économie pas pour les spéculateurs

  • yves288 le vendredi 12 déc 2014 à 17:37

    c'est rigolo que les mêmes économistes qui s'alarmaient des chocs pétroliers s'alarment maintenant de la baisse des prix du brut. Demandez aux Français s'ils sont épouvantés de voir le litre à la pompe baisse de 20 Cts. par contre ce fort recul de l'inflation est une catastrophe (de plus) pour le gouvernement qui base ses économies en francs courants et non constants et dont la dette n'est pas dépréciée par l'inflation. Ajoutons que la modération salariale associée va tarir les recettes d'IR

  • kejocol le vendredi 12 déc 2014 à 17:15

    ils paraissent tous etonnés mais c le resultat normal des hausses d'impots : le Francais consomme moins et a deja supprime depuis longtemps les superfus : Changer sa voiture ts les 3 ans, changer sa tele, son PC et en plus on chauffe moins. on est peut etre pas au top de la techno mais on s'en fout, ce qui importe c de nourrir sa famille. eh oui, il faut que le gouvt comprenne que nous survivons.