La Défense : la police a des «pistes sérieuses»

le
1
L'homme qui a agressé un militaire samedi à la Défense (Hauts-de-Seine) est toujours activement recherché. Une source proche du dossier confirme que les enquêteurs ont un «signalement très précis et exploitable du suspect».

Le filet se resserre sur le mystérieux inconnu qui a frappé à la nuque Cédric Cordiez, 23 ans, militaire de première classe qui patrouillait samedi à la Défense dans le cadre du plan Vigipirate. Après avoir passé au crible les bandes des caméras de vidéosurveillance pointées sur l'immense hall où l'agression s'est déroulée, les policiers disposent de sérieuses pistes. En effet, une source proche du dossier a confirmé que les enquêteurs ont un «signalement très précis et exploitable du suspect». Ce dernier, d'assez grande corpulence, portait des «vêtements sombres et un chandail serré au niveau des hanches». Porteur d'un petit couvre-chef, il a été aperçu en train de déambuler de longues minutes dans le hall où se croisent voyageurs et emplo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • riboule6 le lundi 27 mai 2013 à 21:09

    donc y zon rien