La défense de DSK mise sur des vidéos

le
0
Les avocats cherchent à exploiter plusieurs enregistrements: ceux du déjeuner du patron du FMI avec sa fille le 14 mai et ceux de de l'aéroport

Les avocats de Dominique Strauss-Kahn tentent de réunir le maximum d'éléments sur les heures qui ont suivi l'agression présumée au Sofitel le 14 mai dernier. L'objectif est d'accréditer la thèse que leur client n'avait en rien l'attitude d‘un homme en fuite, agissant de façon totalement désordonnée après avoir tenté de violer une femme de chambre. Pour la défense, celui qui est encore le directeur général du FMI pour quelques jours, fait, au contraire, preuve ce samedi 14 mai d'un comportement tout à fait normal.

Parmi les indices que cherche à exploiter la défense figurent notamment les enregistrements des caméras de surveillance des différents endroits où DSK est passé après avoir quitté sa suite. Depuis que leur client a plaidé non-coupable le 6 juin, ses avocats ont demandé à l'accusation de lui communiquer les éléments vidéo en sa possession. Mais on ignore encore ce qui a été transmis, le «jeu» étant, pour la défense, de demander le maximum et,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant