La défense de DSK commence à affûter ses armes

le
0
Les avocats de l'ancien patron du FMI, qui dévoileront leur stratégie judiciaire le 6 juin, utiliseront le moindre mensonge de la victime présumée.

La défense de Dominique Strauss-Kahn y verra bientôt plus clair, dès que le procureur de New York, Cyrus Vance Jr, lui transmettra son dossier. Procès-verbaux de la plaignante, premières constatations au Sofitel, résultats des expertises scientifiques, notamment ADN : l'ensemble des pièces doit lui être communiqué d'ici au 6 juin, date de la prochaine audience. Le procureur a même l'obligation de lui fournir les éléments en faveur de l'inculpé. Cependant, dans le «match» qui s'est engagé entre l'accusation et les avocats de l'ex-directeur du FMI, des coups bas sont attendus. Ainsi, les enquêteurs peuvent très bien ne pas dévoiler tout leur jeu tout de suite et «oublier» de transmettre quelques pièces.

La défense va donc pouvoir commencer à jauger les forces et les faiblesses de l'accusation, avant de dévoiler le 6 juin la stratégie judiciaire de DSK. «Il plaidera non coupable et, en fin de compte, il sera acquitté», a déclaré ce week-end son...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant