La défaite d'Ajdabiya fait réculer les rebelles

le
0
En Libye, les insurgés ont perdu mardi une ville stratégique. La route de Benghazi et de Tobrouk est ouverte aux loyalistes.

Ajdabiya est tombée en 45 minutes. Les insurgés libyens qui défendaient la ville avaient pourtant un peu mieux préparé leur affaire que lors de leurs précédents accrochages avec les forces de Kadhafi. Depuis le milieu de la semaine dernière, les loyalistes ont progressé presque sans coup férir le long de la route côtière, balayant devant eux les révolutionnaires à coup de bombardements aériens et de barrages d'artillerie.

L'insurrection ne pouvait pas se permettre de perdre le contrôle d'Ajdabiya, nœud routier qui commande l'accès à Benghazi et la Cyrénaïque, mais aussi les routes qui filent vers Tobrouk en direction de la frontière égyptienne, et vers Koufra, dans les étendues désertiques du Fezzan. La ligne de défense avait été établie à la sortie sud de la ville. Les canons antiaériens montés à l'arrière des pick-up étaient dispersés au lieu d'être massés en grappes sur les carrefours, des remblais de terre avaient été aménagés, et quelques b

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant